Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Repas au village (Trong Svay) - Préparation et repas

Publié le par anthropohumanisticienne critique

Après un long entretien la veille avec une femme à propos des habitudes alimentaires durant le régime de Pol Pot, nous recevons une invitation à partager la préparation du repas, ainsi que le repas, le lendemain sur le temps de midi. 

Nous arrivons au village (Trong Svay) vers 10h40. Il vient de pleuvoir, et le sl (que ce soit la terre ou la chaussée) dégage de la chaleur. 

Nous croisons notre hôte, Blab, sur la route principale. Elle est à pied et s’apprête à traverser. Nous l’abordons. Elle porte un tissu en guise de jupe, et une chemise en jeans. Dans son dos, une hotte avec un bidon en plastique de 5 litres et une gourde métallique. Première étape du repas : aller chercher quelques aliments à la rivière, et y prendre de l'eau. 

Pour aller à a rivière, il faut traverser la nationale, prendre un petit sentier qui descend sur environ 80 mètres. Blab prend de l’eau et récolte des feuilles (slak piniow). Elle puise l’eau dans un puits juste à côté de la rivière. Ce trou d’eau est pour tout le monde au village. Dès qu’il est tari ou vide, ils creusent un nouveau trou. Le trou est circulaire, fait environ 40 cm de diamètre, et l’eau se trouve à environ 80 cm de profondeur. Blab doit prendre une petite casserole en plastique pour puiser l’eau. L’eau sert à la cuisine, au nettoyage des aliments, et à boire. 

Rivière

Rivière

Trou d'eau

Trou d'eau

Nous revenons au village avec elle. Elle a pris les feuilles et rempli les deux récipients d’eau. Au passage, elle dépose la hotte dans une maison voisine.

Chez elle, nous prenons  place sur des petites chaises rouges. Un plat mijote sur le feu, dans un wok : de la viande de porc. La fille est occupée à piler des feuilles (slak piniow) et du riz (non cuit mais mis dans l’eau avant) afin de préparer de la nourriture "anté" (poudre de riz et de légume - ici des feuilles de piniow). Blab prend le relais à notre arrivée. Aujourd’hui, Blab a choisi de faire de la nourriture "anté" pour changer, et parce que c’est délicieux. 

Préparation de la nourriture "anté" :

  • Piler les feuilles et le riz sec dans un mortier pour obtenir une poudre de couleur verte.
  • Tamiser la poudre à l’aide d’un "chang eh" (panier plat en bambiu) afin de mieux piler les gros morceaux. En tout, il y a un petit bol de poudre.
  • Mélanger la poudre à de l’eau et un peu d’huile dans une assiette creuse. Mettre dans une casserole. La casserole se trouve sur le réchaud à gaz dans la maison. Blab remue le liquide à l’aide d’une cuillère en métal. Cela dure une dizaine de minutes.
  • Ajouter le saom (feuilles amères) à la soupe, et mélanger pendant 2 ou 3 minutes, et couvrir. Laisser cuire 5 minutes. 
Plat de viande

Plat de viande

Piler

Piler

Tamiser

Tamiser

Cuire

Cuire

Le fils prend deux mangues vertes dans la maison et sort avec un couteau (kambet mok pi) afin de les éplucher. Il les épluche sur la table sous l’arbre, et les met ensuite dans la casserole en plastique pour les laver. L’eau provient de la grande jarre à côté de la table. Il les coupe ensuite avec un grand couteau (kambet thom).

Blab fait la vaisselle pendant ce temps, dans la bassine en inox. Elle met du savon vaisselle, utilise une éponge (en métal), et prend de la nouvelle eau de la grande jarre. 

Le fils rentre alors dans la maison et pile du piment et du MSG (monosodium glutamate) dans un petit mortier. C’est l’accompagnement des mangues. 

Epluchage et découpage des mangues

Epluchage et découpage des mangues

Vaiselle

Vaiselle

Blab rentre dans la maison et prépare les assiettes. Le riz a cuit au cuiseur de riz. Elle en dispose dans 6 assiettes. Elle apporte les assiettes à table, ainsi que le reste du riz dans la cuve du cuiseur. Une cuillère en plastique blanc sert à servir le riz.

Elle prépare aussi les plats communs : deux grands bols avec la nourriture "anté" mélangée au saom, et deux bols avec la viande. Les invités (nous trois) avons nos bols communs, et la famille (4 personnes) a ses bols communs. Une louche et des baguettes servent à prendre la nourriture des plats communs pour les mettre dans les assiettes.

La table est dressée dehors. Le fils apporte les assiettes et les plats, avec l’aide de la fille et de Blab. Un peu plus d’une heure s’est écoulée depuis note arrivée. Autour de la table en bois, les petites chaises en plastique. Ils nous invitent à manger : « chorn op bay » (manger le riz). 

Tout le monde prend place, et mange avec une cuillère. Chacun se sert dans les plats communs comme il le désire. La mangue est quant à elle réservée pour la fin. 

A la fin du repas, ils nous servent du thé dans des verres à chope en verre. Le thé est préparé à base d’écorce d’un arbre trouvé dans la forêt (charong. Il donne un goût amer si on en met trop, et est bon quand on a mal à l’estomac), de thé et d’eau bouillie. La boisson se trouve dans une large bouteille en plastique avec couvercle. 

Une fois que tout le monde a finit, Blab transporte toutes les assiettes pour faire la vaisselle. Elle dépose la vaisselle sale dans un bac en plastique bleu et fait la vaisselle dans un bac en inox, liquide vaisselle et éponge à l'appui. Les restes vont au chien, qui même pendnt le repas a eu droit aux morceaux de viande trop durs. 

 

A table!

A table!

Ante (liquide vert) avec saom (feuilles)

Ante (liquide vert) avec saom (feuilles)

Commenter cet article