Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fabrication de vin de jarre (jar wine - sra pieng)

Publié le par anthropohumanisticienne critique

Tout d’abord, trier les grains de riz qui ont été préalablement concassées afin de séparer le grain de la cosse. Ne garder que les bons grains, les laver. Mélanger ce riz avec les cosses du riz (ongam). Mettre ce mélange dans l’eau et attendre une heure que le riz gonfle. 

Triage du riz

Triage du riz

Mettre le mélanger à chauffer de manière à ce qu’il cuise à la vapeur : le pot en métal en dessous contient l’eau, et le panier en bambou (kahoung) contient le riz. Couvrir le riz si nécessaire. Laisser cuire environ 30 minutes. 

Cuisson du riz à la vapeur

Cuisson du riz à la vapeur

Une fois cuit, étaler le riz sur un tapis en bambou pour le laisser refroidir. 

Le riz refroidit sur un matelas en bambou

Le riz refroidit sur un matelas en bambou

Mélanger le riz refroidi à de la levure (dombe) préalablement concassée au mortier. Pour 12 boites de conserve de riz ( environ 3 kilos), prendre 2 cubes de levure (un cube est gros comme le gros orteil du pouce, gros orteil cambodgien, cela s’entend). 

Levure

Levure

Enfermer le mélange une nuit dans un sac à riz (karung). 

Dans le karung pour une nuit (ou une journée)

Dans le karung pour une nuit (ou une journée)

Le lendemain, ouvrir le sac et disposer le contenu 1 ou 2 heures sur le matelas.

Enfin, placer le mélange dans une jarre, et la refermer avec un sac plastique et un élastique.

Attendre 1 à 4 semaines avant de consommer, en fonction du goût désiré et de la taille de la jarre. 

Jarre ouverte, avec une paille pour les esprits ou les ancêtres (en bois avec une ficelle blanche)

Jarre ouverte, avec une paille pour les esprits ou les ancêtres (en bois avec une ficelle blanche)

Cette boisson se consomme principalement lors des fêtes et cérémonies (mariage, naissance, offrandes en cas de maladie ou pour favoriser une bonne récolte lors des semailles). Ces cérémonies sont abondantes en saison des pluies. 

Lors de l'ouverture de la jarre, des paroles sont dites afin d'offrir la jarre à un esprit ou à un ancêtre. Aussi, un baton spécial est disposé dans la jarre afin que cet esprit ou ancetre puisse venir boire. 

Avant de boire, il faut ajouter de l'eau dans la jarre, afin d'avoir du liquide à boire, et attendre 15 minutes. Planter une paille au centre. 

Les premiers à boire sont les aînés. Si le premier boit l'équivalent de 2 boites de conserve de vin, les suivants doivent faire de même (règle toute théorique que je doute qu'ils respectent, surtout après trois jours de cérémonie). De temps en temps, ajouter de l'eau pour qu'il y ait toujours du liquide à boire. 

 

Commenter cet article