Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

10 minutes au Vietnam

Publié le par anthropohumanisticienne critique

Les visas cambodgiens venant bientôt à expiration, expédition au Vietnam afin de faire de nouveaux visas. Rha nous conduit, Quentin et moi, de Banlung à Oyadav, dernière ville cambodgienne avant le Vietnam.  

Première étape : faire comprendre aux douaniers cambodgiens que nous désirons simplement un nouveau visa, et que nous devons donc aller au Vietnam pour ensuite rentrer au Cambodge. Le douanier remarque que nous n'avons pas de visa vietnamien, pourtant obligatoire pour rentrer au Vietnam mais impossible à acheter à la frontière. Il nous demande donc d'aller au Vietnam afin de demander aux douaniers vietnamiens s'il est possible de rentrer et de sortir du Vietnam sans visa. Il ne veut pas nous tamponner "sortie du Cambodge" avant d'en être certain que la manoeuvre soit possible.  

Poste frontière cambodgien

Poste frontière cambodgien

Nous voilà donc sur la piste, longue de 300 mètres, reliant les deux postes frontière. 

Piste

Piste

Au poste frontière vietnamien, le douanier remarque que nous n'avons ni le visa vietnamien, ni le tampon de sortie du Cambodge. Nous voilà repartis pour tout expliquer : nouveau visa au Cambodge, juste rentrer et sortir du Vietnam en 10 minutes pour avoir les tampons vietnamiens, c'est possible? Le douanier rentre dans sa cabane, passe un appel, et reviens nous demander si nous quittons le pays immédiatement. Nous lui affirmons que oui : tampon in, tampon out, et nous repartons au Cambodge. Il n'y a selon lui aucun problème, mais il nous faut le tampon de sortie du Cambodge. 

Le poste frontière vietnamien

Le poste frontière vietnamien

Nous voilà donc repartis dans l'autre sens sur la piste, direction le Cambodge, pour avoir le tampon de sortie. 

Le douanier cambodgien nous demande confirmation de la possibilité de rentrer et de sortier du Vietnam en 10 minutes. Nous lui répondons que c'est possible, mais que nous avons besoin du tampon de sortie du Cambodge. C'est tout de même prudent de sa  part de s'assurer que nous ne serons pas bloquée sur les 300 mètres de piste séparant les deux pays pour une durée indéterminée. 

Avec notre tampon de sortie cambodgien, nous faisons une nouvelle fois la piste vers le Vietnam. Le douanier vietnamien nous indique le bâtiment dans lequel faire un tampon d'entrée, et "immediately after", un tampon de sortie. Nous n'avons décidément droit qu'à 10 minutes au Vietnam. Mais, chose appréciable, il ne nous fait pas payer (un visa d'un mois pour le Vietnam coûte 40$). 

Le bâtiment de régulation des tampons au Vietnam

Le bâtiment de régulation des tampons au Vietnam

Rapidement, nous obtenons donc un tampon d'entrée et, après avoir fait le tour du bâtiment par l'arrière, un tampon de sortie. 

Sur le côté du bâtiment, des camions transportant du manioc attendent leur autorisation de renter dans le pays. 

Les camions

Les camions

Le Vietnam depuis le bâtiment de régulation des tampons

Le Vietnam depuis le bâtiment de régulation des tampons

Il faut avouer qu'il fait frais dans ce bâtiment...

Il faut avouer qu'il fait frais dans ce bâtiment...

Ces deux tampons dans le passeport, nous quittons le Vietnam, reprenons la piste, et revenons au poste cambodgien pour acheter un visa : 20 $, une photo d'identité, et 2 documents à remplir. 

En une heure (dont 20 minutes de marche), l'affaire est réglée. Autorisation de séjour jusqu'au 22 avril. 

Les frais d'entrée

Les frais d'entrée

A la prochaine, et bonne journée!

A la prochaine, et bonne journée!

Commenter cet article