Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Villages - Poum

Publié le par anthropohumanisticienne critique

Dernier village choisi pour le moment : Poum. Difficile d'accès en saison des pluies, le village se situe au sud-est. Il faut d'abord prendre la route en direction du Vietnam et, à Bokhéo, tourner à droite. On s'enfonce alors dans une gigantesque plantation d'abord. La piste y est en bon état. Une fois la plantation passée, la piste devient plus mauvaise. On traverse alors des étendues de forêt défrichée et brûlée. Après plus de 40 minute de piste, arrivée à Poum, un village assez petit mais long, car situé le long d'une petite rivière. 

Plantation d'hévéas

Plantation d'hévéas

Forêt brûlée

Forêt brûlée

La rivière

La rivière

Vue du village

Vue du village

Le chef du village (mephum) nous accompagne pour faire le tour du village et les entretiens. Ici, pas d'électricité, si ne n'est dans les trois petites épiceries du village : deux d'entre elles disposent d'une télévision. On peut y trouver des boissons (bière, sodas, eau), biscuits, produit lessive, savon. En plus de ces petits magasins, un marchand ambulant passe en mobylette, en saison sèche uniquement, pour vendre des boissons et en-cas.

Nous interrogeons un de ces marchands, qui a acheté des poissons chats à Bokhéo et les revend au village. 

Une épicerie de village

Une épicerie de village

Poissons chats

Poissons chats

En ce qui concerne l’eau, la famille la puise à la rivière. Cette eau est utilisée pour la vaisselle, le lavage des légumes, et la cuisson. Elle est d’abord stockée dans un grand tonneau bleu, puis dans des seaux noirs sur la "table de cuisine". Pour boire, il y a un puits spécial près de la rivière où ils puisent l’eau, qu’ils font bouillir avant de la conserver dans des bouteilles en plastique. En saison des pluies, ils récoltent l’eau de pluie et font tout avec. 

Tonneau pour conserver l'eau

Tonneau pour conserver l'eau

Table de cuisine (avec les seaux noirs au fond à droite).

Table de cuisine (avec les seaux noirs au fond à droite).

A table. Au menu : du riz blanc

A table. Au menu : du riz blanc

La famille possède également des animaux : poules, cochons et chiens. Une des poules avec ses jeunes poussins est protégée de l'assault de chiens et des cochons, qui se disputent les restes de riz sur une table voisine. Seuls certains cochons sont maintenus dans des enclos de fortune.

Poule et poussins

Poule et poussins

Bataille porcine canine

Bataille porcine canine

Poulailler

Poulailler

Enclos à cochon

Enclos à cochon

Autour de chaque maison, ou presque, il y a du bois pour le feu et des planches de bois. Le chef du village assure que le bois n'est pas vendu, et qu'il sert à construire les maisons. Or, vu la quantité de bois, on peut espérer que le village double d'ici quelques semaines...

De nombreuses maisons sont pourvues d'un "potager suspendu" afin que les animaux ne viennent pas y mettre leur nez. 

Bois pour le feu devant une maison

Bois pour le feu devant une maison

Planches

Planches

Potager suspendu

Potager suspendu

Avant de quitter la famille, je m’enquiers à propos des grosses fourmis rouges qui montent sur un arbre. Ces fourmis sont mangées dans des plats (avec du poisson, pour donner du goût), des desserts (avec des bananes peu mures), ou comme snack. Les oeufs de fourmis sont donnés aux animaux. Pour ma peine, j’ai droit à une fourmi, pour goûter. Le goût est assez fort, amer. 

Fourmis rouges

Fourmis rouges

Commenter cet article