Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sihanouk ville - Suite et fin

Publié le par anthropohumanisticienne critique

C'est à contre coeur que nous avons quitté l'Elephant Garden à Otres Beach. Cet établissement a récemment ouvert de nouveaux bungalows. Le patron, Max, n'est pas des plus agréable, mais le manager est super. 

Des Français expatriés depuis deux ans ont raconté qu'à leur arrivée, il n'y avait pas d'électricité ni d'internet à Otres Beach. Depuis un peu plus d'un an, les complexes de bungalows poussent comme des champignons. Il a fallu 6 mois au dernier pour débrousailler le terrain, construire et ouvrir. On verra à quoi ressemble l'endroit dans 2 ans...

La plage de l'Elephant Garden

La plage de l'Elephant Garden

Coucher de soleil depuis la plage.

Coucher de soleil depuis la plage.

A côté de l'Elephant Garden, un établissement (restaurant surtout) tenu par deux frères français, propose de super bons plats (français et khmers) à Otres Beach : le Wild Beach. Nous y avons appris que le Pastis que l'on trouve au Cambodge est fabriqué au Vietnam par un Français. Le verre coûte un dollar. Dans les grandes surfaces, on trouve deux marques de Pastis. La moins chère coûte 5 $. 

Sihanouk ville - Suite et fin

Dernière nuit à Serendipity Beach, la plage de la fiesta. Séjour à l'Aramona Guest House: 25$ la chambre pour deux, sans petit déjeuner. Etonnament calme (possibilité de dormir jusque 9 heures sans être dérangé, incroyable!). 

Diner dans un petit restaurant italiens, le Mango. Salades en entrée (calamars frits pour l'une, courgette/parmesan/jambon pour l'autre), pizza aux champignons ensuite, et banoffee tart (pâte biscuit, bananes et crème) en dessert. Et pour accompagner le tout, un petit rosé Louis Pinel. 

 

Sihanouk ville - Suite et fin
Banoffee tart

Banoffee tart

Sihanouk ville - Suite et fin

Fin de soirée dans un des nombreux bars du bord de plage. Cocktails à gogo, billard et musique des années 1960 et 1970. Complètement décalé. 

Retour à Phnom Penh en bus un peu cahotique. Un gros accident bloquait toute la route à la sortie de Sihanouk Ville. Heureusement, il existe une route secondaire qui longue le bord de mer et ajoute plus de 50 km... 

Commenter cet article